OUR STORY OUR REFLECTION

L'INDIGO DOGON 

TECHNIQUE ANCESTRALE AFRICAINE UNIQUE

LE BOGOLAN 

Le Bogolan nous emmène en Afrique de l’Ouest, plus précieusement dans l’ancien royaume Bambanan de Ségou, dans le centre du Mali.

Le Bògòlanfini ou Bogolan en langue Bamanan, signifie « bogo» argile et « lan »  poser, mettre. C'est un tissu fabriqué de manière artisanale. Le coton tissé est trempé dans une décoction de feuilles d’arbres contenant une forte concentration de tanin, afin d’être teint. Les motifs tribaux sont ensuite réalisés avec de la boue, à main levée. La réaction chimique qui va alors se produire va donner la couleur noire caractéristique de ce textile. Ensuite, lorsque la boue a bien séché, le tissu est rincé à l’eau afin d’en retirer l’excédent. Les teintes plus claires, comme l’ocre notamment sont obtenues à partir d’un mélange de céréales et de cacahuète.’’

À l’origine, chaque motif réalisé sur le bogolan (à la main à l'aide de pochoirs ou de morceaux de bois et de métal taillés) avait une symbolique forte, s’inspirant notamment de la nature ou des scènes de la vie quotidienne. Les pièces de bogolan étaient alors principalement destinées à un usage rituel comme le mariage ou la chasse par exemple. Il avait aussi une valeur de protection pour les personnes qui le portaient. Au fil du temps, cette symbolique autour du bogolan a disparu.

Pour nous, il s’agit de montrer la diversité et la grande créativité de ces textiles qui inspirent aujourd’hui les plus grands couturiers, stylistes du monde. Valoriser l’importance des modes de transmission des savoir-faire et des coutumes et l’importance des femmes dans la structure socio-économique de l’Afrique. C'est pourquoi des collections exceptionnelles se développent à l'intérieur de l’atelier de Mr Bogolan avec une signature unique et subtile. Ce faisant, IBƐ ETHIC DESIGN établit un lien entre la tradition historique de son pays et l'intérieur des temps modernes

Les femmes dogons pratiquent la teinture à la main dans de grandes poteries en terre de plus de 400 ans, ce qui leur vaut d'avoir les mains passablement abîmées. - Pour préserver le tissu de motifs qui ne seront pas teintés, il est d'usage de les coudre, et d'enlever ensuite le fil après plusieurs bains de teinture. L'opération est longue. On reconnait le côté artisanal à l'irrégularité des motifs. Chaque motif a une signification ou un message particulier.
Les habits indigo sont des vêtements de fête ou de cérémonie. Lors des soirées de danses ou des cérémonies traditionnelles, les femmes revêtent leurs plus beaux pagnes indigo.

L’indigo dogon, véritable pigment végétal est une teinture naturelle provenant des jeunes feuilles du Genus Indigo fera, qui poussent sur le plateau du Pays Dogon, au Mali. De ses feuilles séchées l’on tire l’indigo.
Cet indigo fabriqué artisanalement est adapté à tous les textiles. Il est utilisé essentiellement sur des pièces de coton ou de lin fabriquées à partir de bandes étroites cousues bord à bord, comme pour les bogolans.
Pour tester l’authenticité d’un tissu teinté à l’indigo, il suffit de le froisser entre l'index et le pouce : si l'indigo reste sur les doigts, cela signifie que le tissu est bien saturé d'indigo. C'est pourquoi les Touaregs aussi sont appelés "hommes bleus", la teinture imprégnant leur peau …

Pour recevoir le meilleur de IBƐ Ethic... abonnez-vous à la NEWSLETTER !

©2020 IBƐ Ethic Design

SUIVEZ-NOUS